© 2019 par Le Texte Vivant, une marque de SE Publishroom Factory 

43, rue des artistes 75014 Paris, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

LES BALADINS ÉLECTRIQUES

Martine VARENNE-CAILLARD

Dans les années 20, Édouard, petit pharmacien d’officine, épouse Suzanne pour sa fortune et son rang. Dix ans plus tard, sa réussite professionnelle et sociale est phénoménale. Il est devenu une personnalité éminente du Tout-Paris politique et artistique, mais il n’a qu’une obsession, l’Orangerie, une luxueuse propriété dont il élabore les plans et dirige lui-même les travaux de construction pour en faire son chef-d’œuvre.

Dans les années 1970, trente ans après le décès d’Édouard, on y retrouve Suzanne, sa veuve inconsolable, Maxime et Téa, ses petites-nièces adolescentes, et le groupe de musique rock « Les Baladins Électriques ». La gloire du lieu appartient au passé, l’argent de l’héritage s’est envolé, les bâtiments se dégradent et les promoteurs immobiliers rôdent. Les jeunes filles s‘étourdissent dans une vie débridée, entre soirées musicales déjantées et actions d’éclat à l’encontre des riverains. Subversives jusqu’à l’excès, elles refusent obstinément de faire face aux réalités qui les attendent : la perte de leur domaine et la maladie mentale qui consume Téa.

L’Orangerie aura rendu fous tous ceux qui l’ont aimée.

L'AUTEUR

Adolescente, Martine Varenne-Caillard, rêve d’une carrière d’actrice et passe brillamment le concours d’entrée au Conservatoire National de Paris. Elle y travaille durant trois années sous la direction des plus grands metteurs en scène de l’époque. Très marquée par leur enseignement, elle opte pour le professorat. En 2000, elle crée sa propre compagnie théâtrale, « La Compagnie des Zoiseaux », pour laquelle elle écrit ses premiers spectacles, principalement des comédies de boulevard.

Littérature générale/roman

Date de parution : avril 2017

Format : 14 x 21 cm

Livre broché : 17€ - ISBN : 978-2-36723-169-3

Disponible en librairie et en ligne